Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/08/2013

ETONNANT,NON?

p0001-001.jpg

La conversion au «format « supermarché » ( Histoire&Archives E.Leclerc )

 

Tout en restant fidèle à la stratégie fondatrice qui a fait la réussite des centres distributeurs – le souci du bas prix -, Edouard Leclerc va petit à petit modifier son regard sur certaines évolutions qu’il avait d’abord rejetées.  Il en est ainsi du supermarché, défini comme un magasin dont la une surface de vente est comprise entre 400 et 2500 m2 et fonctionnant en libre-service. Ce serait la visite du supermarché de Rueil-Plaine en mars 1959 – le premier ouvert en France par le succursaliste Goulet-Turpin – qui aurait convaincu Edouard Leclerc que les grandes surfaces de vente et le libre-service étaient promis à un bel avenir. C’est lui-même qui ouvre la voie du mouvement en inaugurant, en mars 1961, à Landerneau, un « complexe commercial », expérimental, rassemblant dans un même périmètr, plusieurs centres distributeurs : alimentation, épicerie-droguerie, confection homme, femme et enfant.
Un an après exactement, en mars 1962, à Brest, alors qu’il vient d’interdire son enseigne aux quatre centres distributeurs de la ville qui refusaient de s’approvisionner exclusivement auprès de lui, il ouvre un « super-centre distributeur » de 1200 m2. Bien situé, cours Jean Jaurès en centre-ville, le magasin ne dispose cependant pas de vitrines et n’est accessible que par une longue rampe d’accès. On y trouve de la droguerie, de l’épicerie, de la charcuterie, des fruits et légumes, du surgelé, des vins, de la volaille et de la boucherie. C’est le premier magasin en libre-service et le premier supermarché et du mouvement. C’est aussi le plus grand de Bretagne. S’il n’est pas de la première heure, le ralliement d’Edouard Leclerc aux supermarchés est cependant loin d’être tardif : en 1962, il existe à peine 207 supermarchés en France, leur croissance ne deviendra exponentielle qu’à la fin des années 1960.

Dans la première moitié des années 1960, Edouard Leclerc fait figure de précurseur et d’exemple au sein du mouvement qu’il a créé : seuls quatre autres centres distributeurs dépassent 500 m2 fin 1964.

 

            il y a 50 ans , en tant que VRP à l'époque je visitais déjà 

Edouard Leclerc à Landernaud ,installé alors en plein centre

de cette Ville-village pour des articles d'Hygiéne dans son

     ( épicerie entrepot ",énorme 150 à 200 m2 )

   ou des caisses et cartons de toutes sortent  étaient

     offertes à la vente ,j'avais 21 ans, MDR !


                étonnant , non ?

                   Cliquez >SUR LES CROIX*     

             voir :http://youtu.be/QwG9S-qoSKs * et mourir ! 

             Aujourd'hui,pour en revenir à notre sujet une bonne partie de ces boutiques,de CENTRE Ville de par leurs emplacements ne trouverons plus preneur ,il faudra donc qu'elles reprennent leurs destinations premières soit des garages ,libérant du même coup l'espace public ! 

Le phénomène est national, durable et il s’aggrave: les fermetures

de commerces se multiplient dans les centres-villes. Les petites et

moyennes communes sont les plus touchées.

« la crise économique n’est pas le déclencheur, mais plutôt le révélateur d’un système de consommation qui s’effondre ».

            Je suis à votre écoute et les commentaires sont à votre disposition et je ne manque pas d'y répondre !

                          Cliquez ci-dessous 

Carnet de notes ," COMMERCES & CENTRES-VILLE " *    

Pour vos Smartphones :

     http://echoppesmetiersdartdecentrehistorique.blogs.midili...

                           @SUIVRE .@+ DAN"


 

21:45 Écrit par DAN' | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

je tiraya-artisant,mon vrais nom est doumouya massaran.j ai envoiyer un courier a la mairie de port-bouet,pour demende de place,pour creè une ecole un entreprise artisanal.on m'de chercher,et que si je le trouve un argent viendrat l'annalyser,si l ai bon la construction.depuis ce jour je chercher et je par encor trouver.enfet je veux travailler et le renbouser,qand le travaille comencer.je vous demende un service d aide.je sans agent,sans aide,et sans soutient

Écrit par : tiraya-artisanat | 24/11/2013

Les commentaires sont fermés.