Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/07/2013

UN MANAGER DE CENTRE-VILLE

                                    POURQUOI ?

 Une « manager du centre-ville » : pourquoi ?

Publié le 3 janvier 2013       Robert Ménard, le 15 décembre 2012 <--Cliquez !

 Ne cherchez pas mon commentaire :

                " Même chez les vertueux " la censure existe ! MDR !

Christine Toulorge, « la manager du centre-ville », a de la franchise. Avec elle, on sait à quoi s’en tenir : son bilan est maigre, pour ne pas dire squelettique. Jugez vous-même : en un an, elle a aidé… une dizaine de commerçants à s’installer au cœur de ville ! Mais qu’on se rassure : elle s’est « imprégnée de l’ambiance » et a même « côtoyé des commerçants »

Christine Toulorge l’admet : « Je ne peux pas faire de miracle ». C’est vrai. Même si certains avaient mis des espoirs en elle, on ne pouvait s’attendre à un renouveau au cœur de ville du seul fait de son action. Mais quand même…

En revanche, on est en droit de demander des explications aux responsables de ce que l’on doit bien appeler un échec. Mais il faudrait alors mettre en questions une politique, une absence de mesures, une indécision générale qui ne relèvent pas seulement de notre« manager du centre-ville ». Mais de ceux qui occupent aujourd’hui l’hôtel de ville.

Tout cela a un coût. A l’heure où Raymond Couderc ne cesse de s’abriter derrière les rigueurs de la crise pour justifier ses carences, on peut, devant ce fiasco, lui demander des comptes.

Robert Ménard, le 15 décembre 2012

-Share this page-
 

Ce contenu a été publié dans Blog par Robert Ménard. Mettez-le en favori avec son permalien.

UNE RÉFLEXION AU SUJET DE « UNE « MANAGER DU CENTRE-VILLE » : POURQUOI ? »

   Ce commentaire n'a pas été VALIDE ! étonnant , non ? @+DAN"

  1. Votre commentaire est en attente de validation.    < ............ MDR ! DAN" 

    Voir :www.beziers-coeurdeville.fr/content/renforcer-attractivite-commerciale‎

    Il faut laisser du temps au temps …… depuis les années 50 nous avons déstructuré nos villes , au profit de l’automobile , et mis hors de celle-ci le grand commerces par de multiples contraintes ! La voiture à PRIVATISE à son profit l’ESPACE PUBLIC ……Tout programme qui ne rétablira pas ce non sens sera voué à l’échec !
    L’initiative de Béziers est louable mais demande l’adhésion de tous les acteurs !
    Toutes les Villes Européennes subissent les mêmes phénomènes certaines commencent à émerger et nous nous devons de nous en inspirer !
    Voir : http://echoppesmetiersdartdecentrehistorique.blogs.midili

18:23 Écrit par DAN' | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | |  del.icio.us | Digg! Digg

BEZIERS A PRIS LA VOIE ....

                                                   DE LA

    RECONQUÊTE DE SON

         CENTRE-VILLE !

 

COMMERCESL'ACTULE BLOGURBANISME

La ville de Béziers, adhérente au Réseau CVM, aide à la rénovation des enseignes et vitrines commerciales de son centre-ville

 

 

La ville de Béziers considère que les enseignes et vitrines commerciales sont des éléments majeurs de la valorisation de l’activité économique du cœur de ville. La Ville, avec la participation du Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce (FISAC), et la Communauté d’Agglomération Béziers-Méditerranée, soutient les commerçants du centre-ville dans leurs projets de rénovation par une majoration très importante, en 2013 et 2014, du montant de leurs aides.

Les travaux éligibles sont ceux qui visent àaméliorer l’aspect et l’esthétique de la façade, dans le respect des prescriptions du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Patrimoine et sur avis conforme de l’Architecte des Bâtiments de France. On retrouve des travaux tels que la réfection ou le remplacement des enseignes (bandeau et drapeau), la réfection ou le remplacement des devantures, la mise en place de dispositifs de protection individuelle, les travaux d’effacement des climatiseurs, le ravalement de la façade commerciale ou encore la pose de stores ou de bannes.

Les éléments décoratifs amovibles servant à la composition de la vitrine ne sont pas concernés par le soutien financier de la ville.

Cette aide s’adresse aux commerces de détail, aux entreprises artisanales, et de façon générale à toute activité liée à l’économie du centre-ville nécessitant une vitrine sur rue.

 

 

Pas de commentaire »

  • DAN RENAULT dit :
    Votre commentaire est en attente de modération 

    La reconquête de nos Centres-Ville sera douloureuse  » il nous faudra changer nos habitudes , notre comportement pour recréer : L’ESPACE PUBLIC ! Aussi , reblanchir , rénover des façades , sans aller au fond du problème restera vain . INSIDIEUSEMENT , la VOITURE à PRIVATISE ce que l’on continu à appeler l’ ESPACE PUBLIC ! Comment des enfants peuvent jouer ,comment peut-on se parler et se promener ,ou se poser ! Rappelons -nous Brassens et ses  » bancs publics  » ou sont-ils passés ces lieux de rencontres ….;Jardins,squares,berges ,bancs etc ….sont devenus Parking ou voies de circulation ! Nous avons  » DÉSHUMANISE  » la ville ,qui a été de tout temps et surtout en période de CRISE le lieu ou se faisait et se créait de nouvelles POLITIQUES afin de faire évoluer nos sociétés !
    Le nord de l’Europe en particulier la ville de Copenhague à supprimée 5000 places de parking et crée 10000 places en terrasse ! Beaucoup de ces villes ont abandonnées le tout minéral au profit d’espaces vert ,de murs de végétations etc ……….Elles ont retrouvées ainsi leur ESPACE PUBLIC redonnant aux citoyens le plaisir de déambuler ,converser et se reposer à nouveau , ces villes ont repris un essor et un attrait certains pour tous ! RÉINVENTONS LA VILLE en la RETROUVANT !
    Nos commerces devrons s’adapter se spécialisés ,innovés , en fonctions de ces nouveaux critères.
    Voir : http://echoppesmetiersdartdecentrehistorique.blogs.midili...

17:57 Écrit par DAN' dans COMMERCES DE CENTRES-VILLE, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | | |  del.icio.us | Digg! Digg